Paru le 25 Août 2000
ISBN 2-84-335-044-1
272 pages
14.94 euros
 
  Veuves au maquillage
 
   
DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS VERTICALES


Géométrie dans la poussière
La réfutation majeure
Essais fragiles d'aplomb
Ruines de Rome
Sort l'assassin, entre le spectre
Fragments de Lichtenberg
Études de silhouettes
Achab (séquelles)
  Pierre Senges
  Un commis aux écritures, et faussaire amateur, veut en finir avec lui-même. Par orgueil ou paresse, il choisit de mourir assassiné, comme on force le destin à vous planter un poignard dans le dos. Parcourant la presse, il se passionne pour certaines veuves homicides. Dès leur sortie de prison, il va au-devant d'elles et entreprend de les séduire. Six veuves tombent sous le charme, sans que ce Landru paradoxal ne parvienne à ses fins - la sienne -, aucune ne cédant aux tentations de la récidive. Leur fréquentation assidue lui ouvre cependant d'autres perspectives. Dans ce boudoir philosophique où il mène désormais six vies conjugales de front, une autre forme de suicide l'attend, fragmentée selon le cérémonial raffiné d'une chirurgie amoureuse. D'où ce happy end : il ne restera plus grand-chose du narrateur à la fin de son récit. Tour à tour érudit, libertin, zoologique, subversif, extrême oriental et anatomique, ce premier roman ne se refuse aucune excentricité, aussi invraisemblable soit-elle. Il est possédé par une force de jubilation que Pierre Senges a su rendre contagieuse.