Paru le 20 Août 2004
ISBN 2-84335-189-8
240 pages
18.00 euros
 
  La réfutation majeure
 
   
DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS VERTICALES


Géométrie dans la poussière
Essais fragiles d'aplomb
Ruines de Rome
Veuves au maquillage
Sort l'assassin, entre le spectre
Fragments de Lichtenberg
Études de silhouettes
Achab (séquelles)
  Pierre Senges
   
  "D’aucuns ont entendu parler d’un livre intitulé Refutatio major, faussement attribué à don Antonio de Guevara*, dans lequel ledit Antonio prétend qu’il ne peut exister de Nouveau Monde, seulement des chimères & de malveillantes rumeurs & des inventions colportées par quelques intrigants. Ces mêmes personnes affirment que les raisons avancées par ledit Antonio sont fort déconcertantes."
Bonaventura d’Arezzo, Propos sur les ombres (1531)

Cette réfutation, majeure en effet, est la suivante : il n'existerait pas de Nouveau Monde, découvert par Christophe Colomb.
Celui qui avait exigé de se faire appeler "l’Amiral de la mer Océane" a-t-il découvert un nouveau monde ou a-t-il inventé l’Amérique ?
La Réfutation majeure, voici un livre qui réunit tous les livres : le livre d’aventure, la fresque historique, le récit satirique, le livre d’érudition, la somme philosophique, le libelle polémique, le traité de géographie, l’analyse politique.
Le corps principal du texte se présente sous la forme d'un longue lettre adressée - sous couvert d'anonymat - par Antonio de Guevara à Charles Quint, dans laquelle il réfute l’existence d’un nouveau continent avec des arguments qui vont des plus sérieux aux plus extravagants.
Dans une postface, le narrateur du roman se prend à douter de l’auteur de La Réfutation majeure. La lettre est-elle d’Amerigo Vespucci, de Jeanne la Folle ou d’autres encore ? Une coda vient clore le roman où diverses thèses sont évoquées : par exemple, des doutes quant au sexe d’Homère ou ceux à propos de la véritable identité de l’auteur des pièces signées Molière.
La Réfutation majeure vient avec une pertinente ironie nous rappeler la passion des hommes pour l’ignorance et l’éternelle opposition entre les dupes, les non-dupes, ou ceux qui se croient tels.

*Antonio de Guevara (1480-1548) fut le confesseur de Charles Quint, on lui doit un texte apocryphe attribué à Marc Aurèle.

>> La réfutation majeure [Major refutation] will be published in English (Contra Mundum Press).