Paru le 5 Janv. 2016
ISBN 978.2.07.017802.5
262 pages
21.00 euros
 
  Elle regarde passer les gens
 
   
DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS VERTICALES


  Anne-James Chaton
  « Elle reproche aux habitants de l’immeuble de l’espionner. Elle révèle des matières. Elle fait surgir des formes. Elle façonne des idées. Elle se fait tout voler. […] Elle doit fuir. Elle retournera à Paris. Elle y a des amis. Elle part pour la Suisse. Elle est arrêtée à la frontière. Elle n’a pas de papiers. […] Elle est de retour à New York. Elle danse. Elle parle. Elle choque. Elle a dû écourter son programme. Elle fait le bilan. Elle a perdu beaucoup d’argent. […] Elle soupçonne quelque chose. Elle ne lui fait pas confiance. Elle se méfie de cette Mary. Elle tourne autour de John. Elle lui plaît. Elle n’est pas la seule. »

Derrière ce «Elle» à identités multiples se cachent treize destins de femmes ayant marqué l’imaginaire du XXe siècle. Les vies de ces célébrités anonymes, saisies au plus près de leur quotidien, se chevauchent en une biographie sans temps mort qui réinvente l’épopée de notre modernité.


Elle regarde passer les gens offers a journey through the 20th century with ‘the golden years’, ‘the great depression’, ‘the rise of fascism’, ‘space exploration’ and ‘the sexual revolution’. Behind these titles taken from school textbooks, 13 unusual women emerge who shaped the imagination of their time. Each one sees a crucial moment in her existence exposed before giving way to the next. But as a disciple of Georges Perec, the author has also submitted to a radical constraint: to start every sentence with the use of the same personal pronoun, a perennial ‘she’ which maintains the anonymity of the characters he includes.
The most famous of these idols are easily recognisable whether it is Camille Claudel, Mata Hari, Rosa Luxembourg, Marilyn Monroe, Janis Joplin or Margaret Thatcher. In the shadows of their reputations, they are captured in their everyday lives, their activities, movements and encounters, just like a personal diary written by a stranger. Thus their lives straddle a single biography without any breaks, reinventing the epic of our modernity.

“Anne-James Chaton drives like a fast car through the destinies of thirteen famous women, without ever losing his way. Intoxicating.”
(Le Monde des Livres)