Paru le 3 Janv. 2013
ISBN 978-2-07-014017-6
172 pages
16.90 euros
 
  Le paradis entre les jambes
 
   
DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS VERTICALES


Les chaussures, le drapeau, les putains
Barnum des ombres
L'os du doute
Okosténie
Dans la nuit de samedi à dimanche
  Nicole Caligaris
   
  « Le 11 juin 1981, l’étudiant Issei Sagawa, trente-deux ans, a commis un meurtre suivi d’actes cannibales sur notre camarade d’université Renée Hartevelt, Hollandaise de vingt-trois ans, qu’il avait invitée dans son appartement du 10 rue Erlanger, Paris XVIe, lui demandant d’enregistrer en allemand la lecture d’un poème de l’auteur expressionniste Johannes Becher. J’ai vécu la proximité de l’événement. Ce livre est une empreinte laissée sur ses marges par cet acte et une tentative d’en affronter l’opacité.
Ma vie s’est trouvée prise là-dedans à un moment crucial de son histoire et, bien que l’autoscopie me répugne, je dois me regarder au contact de ces circonstances. »