Mirzâ Habib Esfahâni  
  Aucune photo  

Mirzâ Habib Esfahâni (1835 ?-1897) est un lettré iranien de premier ordre, sans doute un des plus intéressants du XIXe siècle. Natif des environs d’Ispahan, il fut contraint de s’exiler à Istanbul en 1866, où il passa le reste de ses jours à enseigner l’arabe et le persan. Célèbre surtout pour sa traduction en persan des Aventures de Hadji Baba d’Ispahan de James Morier — une des premières adaptations depuis le français de romans occidentaux en Iran —, il est aussi célébré pour ses oeuvres obscènes, le Ir nâmé ou Épître de la queue" (distribué sous le manteau à Istanbul en 1885), le Tchahârgâh-e kos ou Les Quatre Saisons du con.


Mathias Énard. Né en 1972. Arabisant et persianisant. Romancier, traducteur. Vit à Barcelone. Deux romans chez Actes Sud : La Perfection du Tir (2003, Prix des Cinq Continents de la Francophonie), Remonter l'Orénoque (2005).


 
DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS VERTICALES


Épître de la queue suivi de Douze séances salées