Philippe Artières  
   

Philippe Artières est né en 1968. Historien, directeur de recherches du CNRS à l’EHESS-Paris, il a été président de l’Association pour le Centre Michel Foucault de 1995 à 2013. Ancien pensionnaire de la villa Médicis, il a publié de nombreux essais, dont D’Après Foucault avec Mathieu Potte-Bonneville (Les Prairies ordinaires, 2007; Le Seuil, 2012), Les Enseignes Lumineuses. Des écritures urbaines au XXe siècle (Bayard, 2010), Mémoires du sida avec Jeanine Pierret (Bayard, 2012), Clinique de l'écriture. Une histoire du regard médical sur l'écriture (La Découverte, 2013) et Des routes. Accrochages (Pauvert, 2018), également de deux récits, Vie et mort de Paul Geny et Au fond (« Fiction & Cie », Le Seuil, 2013; 2016) ainsi que le catalogue de l’exposition L’Asile des photographies avec le photographe Mathieu Pernot (Le Point du jour, 2014).
Aux éditions Verticales, il est l’auteur de l’appareil critique de Intolérable du Groupe Information Prisons (2013), de Rêves d’histoire (2014) et du recueil Miettes. Éléments pour une histoire de l'année 1980 (2016).



Philippe Artières was born is 1968. Research Director of the CNRS at the Interdisciplinary Institute of Contemporary Anthropology of the EHESS-Paris, he has long been the President of the Association pour le Centre Michel Foucault. He has published numerous essays, including Clinique de l’écriture. Une histoire du regard médical sur l’écriture (La Découverte, 2013), Rêves d’histoire and Miettes (Verticales, 2014 and 2016) and two autobiographical stories (Le Seuil).

Photo : Phillipe Artières by Philippe Bretelle

 
DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS VERTICALES


Rêves d'histoire
Pour une histoire de l'ordinaire

Miettes. Éléments pour une hist. infra-ordinaire de l'année 1980
Le dossier sauvage