Alban Lefranc  
   


Grand Prix Sport et Littérature
Prix de la ville de Caen
Prix des lycéens d’Ile-de-France pour Le ring invisible




Alban Lefranc est né en avril 1975 à Caen. Romancier et traducteur de l’allemand, il écrit aussi des pièces de théâtre depuis quelques années, tandis que ses romans sont adaptés pour la scène.
Il est l’auteur de plusieurs vies imaginaires dans lesquelles il réinvente les vies de Nico (Vous n’étiez pas là, Verticales, 2009) ; Fassbinder (Fassbinder, la mort en fanfare, Rivages, 2012) ; Mohamed Ali (Le Ring invisible, Verticales, 2013 ; Grand Prix Sport et Littérature ; prix de la ville de Caen ; prix des lycéens d’Ile-de-France) ; Bernward Vesper (Si les bouches se ferment ; Verticales, 2014) ; Maurice Pialat (L’amour la gueule ouverte, hypothèses sur Maurice Pialat, Hélium/Actes Sud, 2015).
Ses livres ont été traduits en allemand (Angriffe, 2008, Blumenbar) et en italien (Il ring invisible, 2013, 66thand2nd).
Il écrit régulièrement des pièces pour la radio et collabore à de nombreuses revues et projets collectifs.
En 2016, il a écrit Steve Jobs corps aboli (mis en espace par Robert Cantarella à Théâtre Ouvert) et Barbecues pour le collectif De Quark (mis en scène notamment à Paris-Villette et au Théâtre Sorano de Toulouse). La Mèche, commande de la compagnie Le menteur volontaire, sous la direction de Laurent Brethome, est en cours de production.
Il est aussi le directeur de publication de la revue La mer gelée (littérature & traduction) fondée en 2001 à Dresde, et publiée depuis 2016 aux éditions Le Nouvel Attila.
Il a travaillé comme co-scénariste du film Je t’ai vue sourire, de Christoph Hochhäusler (MACT productions, en cours de développement).


© Rebecca Fanuele

Saccage mon beau souci, . 2008
 
DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS VERTICALES


Vous n'étiez pas là
Le ring invisible
Si les bouches se ferment